Les compositeurs

Après des études de guitare classique et d’orgue, Benoît Sitzia entame un cursus de culture musicale et de composition en 2011 au CRR d’Annecy dans la classe de Jean-Pascal Chaigne. Après plusieurs récompenses en analyse, histoire de la musique et esthétique il obtient un C.O.P. de composition avec la mention TB au CRR de Reims dans la classe de Daniel D’Adamo et suit pendant deux années le cursus de composition au Conservatoire Paris (CNSMDP) dans la classe de Stefano Gervasoni. Il dirige actuellement le Collège Contemporain (regroupement de compositeurs, interprètes et musicologues) et participe ainsi à l’élaboration de dynamiques collectives et mutualistes pour l’innovation, la transmission et le renforcement de la créativité dans les pratiques musicales d’aujourd’hui au niveaux national et international.Il assure également la direction artistique de la musique classique pour l’Impérial Annecy Festival en Haute-Savoie et préside l’European Creative Academy for Music & Musicians.

Benoit SITZIA

  • Instagram

Après des études au Conservatoire et à l'Université de Toulouse (violon, analyse, écriture, musicologie) puis au Conservatoire de Paris (composition et analyse dans les classes d'Ivo Malec et Betsy Jolas), il participe aux travaux de la "Recherche musicale" à l'Ircam 1985/86 -
1988/89. Il est pensionnaire de la Villa Médicis à Rome de 1986 à 1988. En 1995, il reçoit le Siemens-Stiftung-Preis à Münich.
Il enseigne à l'Ircam dans le cadre du Cursus d'informatique musicale de 1997 à 2001. Il est en résidence à l'Arsenal de Metz et à la Philharmonie de Lorraine de 2000 à 2002. Il reçoit le Prix Sacem des compositeurs en 2002 et le Prix Sacem de la meilleure création de l'année en 2003 pour Aura.

Depuis 1991, il est directeur artistique de l'Ensemble Court-circuit. Il est professeur de composition au CNSM de Lyon de 2013 à 2017.
Ses œuvres, éditées par Gérard Billaudot et Henry Lemoine, ont été interprétées par de nombreux ensembles et orchestres sous la direction de chefs tels que Pierre Boulez, François Xavier Roth, David Robertson, Ludovic Morlot, Tito Ceccherini, Jonathan Nott, Esa Pekka
Salonen, Pierre-André Valade, Kent Nagano, Christian Eggen, Lorraine Vaillancourt, Reinbert de Leeuw, Bernard Kontarsky, Johannes Stockhammer...

Philippe HUREL

  • Instagram

La nature obsessive de l’écriture d’Adrien Trybucki, se retrouve dès ses premiers opus qui lui valent les prix Île de créations en 2014 et de la Fondation Francis et Mica Salabert en 2018. Ses œuvres, mues par une énergie impulsive et immuable, sont jouées par des ensembles tels que Talea, Court-circuit, intercontemporain, Divertimento, Switch, Musicatreize, le quatuor Diotima et l’Orchestre national d’Île-de-France.
Après des études à Toulouse avec Bertrand Dubedout et Guy-Olivier Ferla puis l'obtention d'un master au CNSM de Lyon auprès de Philippe Hurel, il rejoint l'Ircam en 2018 pour suivre le Cursus de composition et d'informatique musicale. Sa pensée compositionnelle se façonne
également par la rencontre de ses pairs, notamment lors de festivals donnant ses œuvres tels que Manifeste, Lucerne, Présences, Archipel, Cheltenham, Time of Music, June in Buffalo, Voix Nouvelle (Royaumont) et Bypass (éOle).

La musique d'Adrien Trybucki est publiée par Babel Scores et Durand-Universal.
En résidence en 2018-2019 à la Cité internationale des arts de Paris, ses prochains projets l'amèneront à collaborer avec Taller Sonoro, l'Ensemble Orchestral Contemporain (EOC), le
Chœur de chambre philharmonique estonien, Jérôme Comte et le Trio K/D/M.

Adrien TRYBUCKI

  • Instagram

Parallèlement à une formation au Conservatoire de Montpellier, David Hudry mène des études de musicologie à l’université Paul Valéry à Montpellier et obtient une Agrégation de Musique en 2002. En 2006, il intègre le cursus de Composition et Nouvelles Technologies de l’IRCAM au sein duquel il explore différents outils d’aide à la composition et élabore une réflexion sur les enjeux esthétiques liés aux nouvelles technologies.

Il obtient son Prix de composition au Conservatoire de Paris (CNSMDP) en 2008 et est sélectionné pour la session de composition “Voix nouvelles” de Royaumont en 2009.
David Hudry a été récompensé par la bourse de la Fondation Meyer (2006), le prix de Composition Pierre Cardin (Institut de France, Académie des Beaux-Arts, 2012), le prix de la “Fondation Francis et Mica Salabert” (2015). Il a reçu le prix jeune compositeur de la Fondation Ernst Von Siemens (2016).

David HUDRY

  • Instagram

Après des études de jazz et de composition au CNR de Marseille, Yann Robin intègre le Conservatoire de Paris (CNSMDP) où il obtient ses prix de composition et d’analyse et suit parallèlement le cursus informatique de l’Ircam.
Sa musique est programmée dans des salles comme le Muziekgebouw (Amsterdam), le KKL (Lucerne), le Lincoln Center ou le Metropolitan Museum of Art (New York), le Konzerthaus de Vienne, le Wigmore Hall ainsi que dans des festivals comme Manifeste, Donaueschingen,
Musica, Biennale de Venise, Présences, Gaudeamus, Lucern Festival, Darmstadt… Il collabore avec de nombreux ensembles et orchestres comme l’Ensemble intercontemporain, le Klangforum de Vienne ou bien l’Orchestre philharmonique de Radio France, le Seattle Symphony, le New York Philharmonic Orchestra, sous la direction entre autres de Susanna Mälkki, Alan Gilbert, François-Xavier Roth, Laurence Équilbey, Pierre-André Valade, Peter Rundel, Daniel Kawka, Alejo Pérez, Jean Deroyer…
Après son cycle Art of Metal avec le clarinettiste Alain Billard, il poursuit son travail de proximité avec des solistes de haut vol comme le contrebassiste Nicolas Crosse et le violoncelliste Eric-Maria Couturier. Invité à donner des conférences et des master-class en France et à l’étranger, il est professeur invité au Studio Le Fresnoy en 2016/17. Il est membre
fondateur de l’Académie internationale de composition ARCO, portée par Multilatérale en collaboration avec Les Métaboles, le GMEM de Marseille et le Conservatoire de Salzbourg. Yann Robin a été pensionnaire à la Villa Médicis où il a fondé le Festival Controtempo. Il est cofondateur et directeur artistique de l’Ensemble Multilatérale depuis 2005. Sa musique est publiée aux Éditions Jobert.

Yann ROBIN

  • Instagram

Philippe Manoury étudie la composition avec Gérard Condé et Marx Deutsch, puis Ivo Malec, Pierre Barbaud et Michel Philippot au Conservatoire de Paris (CNSMDP). Après l’obtention d’un Premier Prix d’Analyse et de Composition, il part en résidence au Brésil en 1978 où il donne des cours et des conférences aux Universités de Sao Paulo, Rio, Brasilia.
A son retour il travaille à l’Ircam pour un projet d’étude sur les sons inharmoniques, la pièce Zeitlauf naîtra de ces recherches, qui seront le début de toute une série de travaux portant sur les programmes d’assistance informatique à la composition ainsi que l’interaction entre instruments traditionnels et lutherie électronique. Son répertoire comporte aussi bien des oeuvres pour grande formation et pour la scène, tel que son opéra La nuit de Gutenberg, que de la musique de chambre, en témoignent ses quatuors à cordes Stringendo et Tensio.
Ses oeuvres sont jouées par les plus grands interprètes tels que Michel Portal, Claude Helffer, Christophe Desjardins, le Quatuor Arditti ainsi que par de prestigieuses formations telles que l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Ensemble intercontemporain, 2e2m,
sous la direction de chefs reconnus parmi lesquels Pierre Boulez ou Peter Eötvös.
Parallèlement à son activité de compositeur, il est responsable de la pédagogie au sein de l’Ensemble intercontemporain de 1983 à 1987, professeur de composition et de musique
électronique au CNSM de Lyon, de 1987 à 1997. Après huit ans passés aux États-Unis comme professeur émérite de l'Université de Californie de San Diego, Philippe Manoury est installé depuis 2013 à Strasbourg où il est professeur de composition au Conservatoire et collabore
également avec l'Université.
Philippe Manoury a été nommé Officier des Arts et des Lettres en 2014 et est membre de l'Académie des Arts de Berlin depuis 2015.

Philippe MANOURY

  • Instagram

 © 2020 by Jérôme COMTE.                                                                                                                                                                                                                          Suivez-nous !

  • Grey Instagram Icon