Note d'intention

Le projet ECHO est la mise en regard de six sonates françaises pour clarinette et piano de la fin du XIXe et XXème siècles - Ernest Chausson, Claude Debussy, Camille Saint-Saëns, Darius Milhaud, Arthur Honegger et Francis Poulenc -  avec six créations de compositeurs français d'aujourd’hui.

Si ces sonates sont différentes dans leur écriture – certaines attachées au passé, d’autres déconcertantes ou provocantes voire décadentes – elles ont ce point commun qu’elles incarnent chacune un désir de création d’un style personnel et identifiable.

Boulez aurait parlé d’un « geste ». Ce geste qui nous permet de reconnaître la « voix » d’un compositeur, son ADN.

J’ai donc choisi de les mettre en regard avec des nouvelles oeuvres de compositeurs qui ont, à mon sens, un geste très fort :

Philippe Manoury, Philippe Hurel, Yann Robin, David Hudry, Benoît Sitzia et Adrien Trybucki.

 

Chacun a su trouver son style propre, sa manière d’orchestrer, d’entendre la musique, de l’exploser ou de la concentrer.

 

Et l’exercice que je leur ai demandé n’est pas simple, puisque le cahier des charges se limite à une seule Clarinette, avec éventuellement de l’électronique.

Manoury, Hudry et Trybucki ont choisi d’utiliser un logiciel de procédé canonique et de suivi de partition révolutionnaire : Antescofo.

Ils pourront ainsi explorer davantage de possibilités au service de leur imagination.

 

Je dois dire que je n’ai pas choisi ces compositeurs au hasard, ce sont des personnes que je connais bien, que j’admire, et qui sont devenues des amis avec les années. Cela me paraît important de travailler avec des gens de cœur, la confiance réciproque étant une donnée essentielle pour réaliser un tel projet.

ECHO se déclinera en deux programmes et représentera sans nul doute un véritable challenge instrumental, regroupant des pièces de styles totalement différents, certainement des modes de jeux inédits, de l’électronique, de la lumière, et bien sûr la responsabilité de défendre des œuvres entendues pour la première fois par le public, certes, mais surtout par les compositeurs,c’est toujours une émotion forte !

En passant commande à 6 compositeurs français, je souhaite contribuer au développement du répertoire de la clarinette et défendre activement la création en initiant une  celle des « pionniers » de la musique contemporaine lorsqu’ils travaillaient avec Berio, Boulez, Stockhausen, Carter, Ligeti, etc.

Enseignant à des élèves de très haut niveau au CNSM de Paris, donner naissance à de nouvelles pièces maîtresses dans le paysage musical de la clarinette française est une mission à laquelle je suis très attaché. En étant le créateur et commanditaire de ces œuvres, j’espère donner l’exemple et l’envie aux jeunes de défendre la musique d’aujourd’hui.
Et pour graver définitivement tout ce travail, un double CD sera réalisé pour 2023. Le premier consacré au répertoire de sonate avec Denis Pascal au piano, et le second à la création contemporaine.

 © 2020 by Jérôme COMTE.                                                                                                                                                                                                                          Suivez-nous !

  • Grey Instagram Icon